Lors de l'allocution du Ministre de la Santé - Conférence Internationale

En décembre dernier, l’Union Européenne en Algérie, le Gouvernement algérien et le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) en Algérie ont signé un accord de financement d’un montant de 43 millions d’euros, destiné à soutenir l’effort des pouvoirs publics pour enrayer la propagation de la pandémie de Covid-19 dans le pays et en atténuer les effets.

Dans le cadre de ce projet intitulé « Réponse solidaire européenne à la Covid-19 en Algérie » mis en œuvre par le Ministère de la santé, de la Population et de la Réforme Hospitalière (MSPRH) en partenariat avec le PNUD et financé par l’Union européenne, une conférence internationale a réuni aujourd’hui,  jeudi 25 février 2021, des cadres du ministère, des experts nationaux et internationaux et les partenaires du Projet, pour une présentation de la stratégie algérienne et son expérience dans la lutte contre la pandémie de la Covid-19 depuis son apparition.

Cette conférence a été rehaussée par la présence du Ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme Hospitalière, Professeur Abderrahmane Benbouzid, du Représentant du Ministère des Affaires étrangères, de Son Excellence Monsieur John O’Rourke, Ambassadeur/Chef de la Délégation de l’Union Européenne en Algérie, du Coordonnateur Résident du Système des Nations Unies en Algérie, Son Excellence Monsieur Eric Overvest, de la Représentante Résidente du PNUD Algérie, Madame Blerta Aliko ainsi que par plusieurs ambassadeurs des pays membres de l’Union Européenne en Algérie.

Durant son discours d’ouverture, le Ministre de Santé n’a pas manqué de saluer l’appui du PNUD en Algérie, à travers « son expertise a permis l’acquisition des volumes de produits programmés avec les garanties nécessaires. » et a conclu : « l’une des conclusion forte de ce projet de coopération de l’année 2021 est que grâce à une volonté politique forte , nous avons créé des partenariats innovants et nous pouvons donc légitimement espérer atteindre des partenariats innovants et nous pouvons espérer atteindre les objectifs assignés ».

Pour sa part Mme Aliko a déclaré : « La réponse solidaire européenne à la #Covid19 en #Algérie est un exemple prometteur d’initiative de coopération internationale et de solidarité entre pays et partenaires pour affronter un problème mondial complexe et inédit.......La contribution de l’Union Européenne de 43 millions d’euros est un appoint considérable au combat des professionnels de la santé sur la ligne de front sanitaire » et a également ajouté : « Je réitère ici aujourd’hui l’engagement du PNUD à encore renforcer ce partenariat pour faire face, ensemble, et de façon solidaire, a des défis auxquels ’humanité ait été confrontée depuis la seconde guerre mondiale. ».
Son Excellence Monsieur O’Rourke a pour sa part indiquée que : « Si l’on veut mettre un terme définitif au coronavirus, il faut qui soit vaincu partout. Si l’on veut assurer une reprise rapide de nos économies, il faut qu’elles reprennent ensemble........Le second changement de paradigme que nous devrons opérer est de se départir de l’illusion que l’on peut apporter une solution locale à un problème global » il ajouté : « L´Union européenne estime que la coopération et la solidarité entre ses états membres, ainsi qu’au niveau global, sont essentielles pour sortir de cette crise ».

Durant la conférence, le Dr Djamel Fourar, porte-parole du Comité scientifique, a présenté la stratégie de réponse nationale et la stratégie vaccinale avec chiffres à l’appui sur l’évolution de la pandémie et le déroulement de la campagne de vaccination. La Directrice nationale du Projet, le Pr El Hadia Mansouri a, pour sa part, détaillé les 3 volets du Projet de réponse européenne à la Covid-19 en Algérie, à savoir : l’acquisition des équipements – la formation des personnels de la santé et la sensibilisation de la population aux mesures barrières et à la vaccination.

Le Dr. Michel YAO, directeur des opérations stratégiques de santé au bureau de Genève, de l’Organisation Mondiale de la Santé a clôturé la conférence par une présentation de la situation de la pandémie au niveau mondial, les enjeux techniques qu’elle implique, le nouveau variant et la disponibilité mondiale des vaccins.

Mis en œuvre à travers une coopération triangulaire impliquant la Délégation de l’Union européenne en Algérie, le Ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme Hospitalière (MSPRH) et le PNUD Algérie, le Projet a réceptionné à ce jour, 400 000 tests antigéniques, 20 000 tests PCR, 100 000 kits d’extraction PCR et deux appareils de dépistage. Le projet prévoit également la formation de 3,000 cadres et praticiens (médecins, infirmiers, techniciens) de la santé publique à l’utilisation des équipements et la mise en œuvre de campagne de sensibilisation aux gestes barrières et à la vaccination, en collaboration avec la société civile.

Dr. Michel Yao, Expert OMS lors de son intervention
Icon of SDG 03

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Algérie 
Aller à PNUD Global