Objectifs

femmes parlementaires lors d'un atelier sur les technique de communication Photo: PNUDfemmes parlementaires lors d'un atelier sur les technique de communication/ PNUD ®

La consécration de la représentation politique des femmes par la révision constitutionnelle de 2008 qui s’est transfiguré par la loi organique relative au système des quotas a donné lieu à un changement majeur. La représentation des femmes dans les assemblée élues est passée en 2012 de 7 à 30 % au Parlement, et de 1 à 18 % dans les assemblées locales. Le Rapport national sur le Développement Humain (2008) met en exergue les grands progrès concernant l’accès à l’éducation en Algérie.

Le taux d’alphabétisation en 2008 est de 55,7%, en amélioration de 6 points par rapport à 2006. Cette évolution positive est le fait de gains réalisés, surtout par les femmes, dont le taux est passé de 38,6% en 2006 à 43,5% en 2008. L’écart entre les hommes et les femmes se réduit, de 26,4% à 24,1%, le rythme de progression de ces dernières est deux (2) fois plus rapide que celui des hommes.

Le Rapport national sur les objectifs du Millénaire pour le développement (2010) souligne que même si des résultats appréciables ont été obtenus en matière d’alphabétisation et même si la proportion des filles dans l'Enseignement supérieur a depuis quelques années dépassé celles des garçons, la participation de la femme à la prise de décision et l'accès aux postes supérieurs de l'Etat reste encore modeste. Afin de mieux cerner la problématique de l'autonomisation des femmes, plusieurs organismes, plans et cadres de travail ont été mis en place.

Par ailleurs, le bilan en matière d'égalité hommes/femmes accuse encore de nombreuses disparités avec un indice des inégalités de genre de 0,425 en 2013 (81ème sur 152 pays) et ce en dépit des dispositions légales existantes.

Il s'agit notamment :

  • de la stratégie nationale pour la promotion et l'intégration de la femme 2008-2013 et son plan d'action 2010-2014.
  • de la stratégie nationale de lutte contre la violence exercée à l'égard des femmes et son plan opérationnel 2007-2011.
  • de l'impulsion d'une dynamique participative de la femme rurale dans la politique du renouveau rural et agricole 2009-2014.

Nos objectifs

 

Le PNUD avait également initié des actions promouvant la participation politique des femmes dans le cadre de son projet d’Appui au Parlement Algérien telle que le «Forum International de la femme parlementaire» ainsi que des actions de plaidoyer.

Cette dynamique a donné lieu, en 2013, à un projet totalement dédié à la participation politique des femmes impulsée par l’adoption de la loi sur les quotas et concrétisé par une évènement de lancement sous forme d’une conférence internationale sur « la participation politique effective et durable des femmes dans les assemblées élues".

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Algérie 
Aller à PNUD Global