Cérémonie de clôture du Big Final-Algeria Startup Challenge 2020

Auteur : HANANE KAOUANE, Responsable de l’expérimentation. Accelerator Lab. PNUD Algérie

On dit que les plus grands déserts ne doivent leur immensité́ qu'aux petits grains de sable. Ceci pourrait s’appliquer à l'avenir de l'écosystème de l'innovation entrepreneuriale algérien, qui doit son émergence aux champions que nous, les Accelerator Lab du PNUD Algérie, créons à travers les projets que nous nous efforçons de soutenir avec détermination et courage. Ces champions sont les agents du changement, les futurs entrepreneurs et les solutionneurs de problèmes qui créent une chance de concevoir avec les communautés, de comprendre en profondeur les personnes qu'ils cherchent à servir, qui imaginent de nombreuses idées et qui créent de nouvelles solutions innovantes enracinées dans les besoins réels des gens. Ces champions se consacrent à la création de produits, de services, d'expériences, de startups et d'entreprises sociales, tout en gardant au centre de leur objectif la vie et les besoins des gens.

L'Accelerator Lab du PNUD est le réseau d'apprentissage le plus grand et le plus rapide au monde face aux défis du développement durable. Notre mission est d'accélérer la vitesse de l’apprentissage sur ce qui fonctionne, de ce qui ne fonctionne pas et comment mettre en œuvre des solutions adaptées aux contextes locaux. Grâce à l'expérimentation, nous renforçons nos réseaux de partenariats et des parties prenantes et nous vérifions l'exactitude d'hypothèses données avant de déployer leurs solutions à plus grande échelle. Cette nouvelle méthode de travail sur les défis du développement ne nous oblige pas à proposer un projet ou une idée mise en œuvre, mais elle nous encourage à découvrir de nouvelles idées et à partager des enseignements, qu'il s'agisse de réussites ou d'échecs. Il est vrai que cette méthode d'exécution de petites et rapides expériences pour trouver à la fois ce qui fonctionne et ce qui ne fonctionne pas, est parfois frustrante parce que nous ne pouvons pas voir le changement et l'impact de ce que nous faisons immédiatement ou dans une période de temps spécifique. Peut-être que ce sentiment est dû au fait de que l’on nous a toujours dit sur ce qu’est un projet intelligent et à quoi il devrait ressembler : il devrait être limité dans le temps et devrait avoir un résultat tangible. Mais que se passe-t-il si l'Accelerator Lab apporte quelque chose de nouveau à la table ? Et si cette nouvelle approche donnait de nouveaux résultats ? Et si l'expérimentation « Et si » pouvait aider à créer des champions capables d'agir et de montrer la voie vers la réalisation de nos objectifs collectifs ?

La pandémie de la COVID-19 s'est maintenant propagée à travers le monde entier. Elle a eu un impact terrible sur plusieurs secteurs : sanitaire, social et économique, et elle a été́ gérée de manière différente d'un pays à un autre, avec une lutte énorme et beaucoup de pertes. Cependant, de nombreuses personnes ont travaillé́ très dur pour surmonter ces défis et apporter quelque chose de nouveau. Une poignée de projets a été́ menée virtuellement pendant la pandémie et d'autres récemment en présentiel, en respectant toutes les mesures de sécurité́.

En ces temps critiques, quelques personnes ont essayé́ de sauver leurs entreprises et se prendre en main en tant qu'acteurs du changement et apporter quelque chose de nouveau qui pourrait répondre aux défis crées par la Covid-19. Au plus fort de la pandémie, notre équipe des Accelerators Labs a travaillé sur la mise en place du Coronhackaton en partenariat avec « Algeria Startup Challenge », l'un des plus grands programmes entrepreneurials en Algérie, soutenu par l'incubateur cap Cowork et sous l’autorité du Ministre Délégué des Startups et de l'Économie de la Connaissance. En tant que nouveau programme, notre objectif principal était de s'appuyer sur ce qui existe déjà̀ tout en joignant et positionnant l'Accelerator Lab du PNUD Algérie sur l'écosystème innovant algérien. La Covid-19 a été une opportunité́ pour atteindre cet objectif. Ce hackaton visait à identifier des solutions numériques en réponse à la pandémie, cinq finalistes ont été sélectionnés pour le processus d'expérimentation. Mais quel a été le pourcentage de réussite de ces projets pendant la phase d'expérimentation, malgré́ tous les obstacles crées par la Covid 19 ?

Coronhackhton 2020
Coronhackhton 2020

 

LA PHASE D’EXPÉRIMENTATION, QUELLE VOIE AVONS-NOUS SUIVIE ?
Au cours de la phase d’expérimentation, tous les porteurs de projet ont bénéficié d’un accompagnement personnalisé et individuel et d’un accompagnement dans les différents domaines en fonction des besoins du projet et de ceux des porteurs de projet. Certains projets comme « PAYINI », « We teach » et « Speed Gel » ont obtenu un appui dans le domaine technique : encadrement sur l’UX/Ui, l’architecture de la technologie à utiliser, un encadrement sur la chaîne d’approvisionnement des composants et la stratégie de distribution directe et indirecte. D’autres projets ont obtenu un appui sur les stratégies et la conformité juridique, sur la façon de lancer des stratégies de marché et sur la façon de se positionner sur le plan du marketing, en plus de l’encadrement en matière de communication et de collecte de fonds dans les médias numériques et des négociations avec les investisseurs. Tous les porteurs de projets ont bénéficié d’une large visibilité sur les médias traditionnels et sociaux.

Après de nombreuses séances de coaching avec les porteurs de projets, nous avons commencé́ par développer le prototype de certains projets comme l'application TAHFIFA. D'autres projets tel que Speed Gel ont réussi les deux tests : le crash test - un test pour déterminer clairement la durée de vie du produit et de chacun de ses composants afin de définir la période de garantie pour le client-, et le test client qui vise à vérifier l'ergonomie, l'appréciation des utilisateurs notamment vis-à-vis des produits concurrents.

 

Le produit Speed Gel
Le produit Speed Gel

 

Au cours de cette phase d'expérimentation, l'Algeria Startup Challenge a également pu organiser une rencontre entre toutes les équipes et le Ministre Délégué chargé des Start Up et de l’Economie de la Connaissance, Dr Oualid Yacine au niveau du siège du Ministère. Lors de cette rencontre, le Ministre Délégué a partagé́ son expertise et son soutien sur le plan juridique et la faisabilité́ technique de certains tests avec les porteurs de projets.

La Solution REVADEX
La visite des porteurs de projet au Ministre Délégué chargé des Startup et de l'Economie de la Connaissance

 

NOUS NOUS CONCENTRONS SUR L’IMPACT ! DÉCOUVREZ LES POINTS À RETENIR :
L’écosystème algérien de l’innovation identifie des milliers d’idées par défi, soutient une centaine de projets par cercle mais seulement quelques-uns d’entre eux deviennent des entreprises et des startups par an. Sur les 5 projets sélectionnés pour la phase d’expérimentation, nous sommes heureux que 3 d’entre eux soient encore en vie. En effet, la Startup de l’année 2021 est passé par l'Accelerator Lab du PNUD Algérie!
 

Délibération de la grande finale de ASC- économie circulaire.
Cérémonie de clôture du Big Final-Algeria Startup Challenge 2020

L'Accelerator Lab du PNUD Algérie, comme tout nouveau programme avec une nouvelle méthode innovante pour travailler sur les défis de développement, a réussi à se positionner sur l’écosystème algérien de l’innovation, et aujourd’hui, l'Accelerator Lab est un membre du « Réseau algérien d’incubateurs et d’accélérateurs de l’innovation ». En effet, après la participation de notre équipe en tant que membre du jury de la Grande Finale del'Algeria Startup Challenge (ASC), sous le thème de l’entrepreneuriat social et l’économie circulaire, nous avons été surpris que les porteurs de projet aient été évalués sur la phase de test de leurs solutions, ce qui montre l’importance désormais attribuée à l’expérimentation et à la phase de test dans le processus d’implémentation d'une Startup.

Par ailleurs, la présentation finale lors de la Grande Finale de l’ASC et après délibération des membres du comité scientifique, nous avons noté que les chefs de projet qui avaient bénéficié de notre soutien lors de la phase expérimentale du Coronhackaton ont fait preuve d’une réelle maturité, tant sur leur état d’esprit que dans la formulation de leur solution. Tahfifa a été sélectionné comme la « Startup de l’Année » et Revadex a été classé parmi les deux premiers dans la section de "l’économie circulaire". Grâce à l'appui des experts du « Coronhackaton », les deux projets Tahfifa et Revadex ont reçu le nouveau label officiel « startups » après cet événement.

L’impact de ce hackathon est allé au-delà des frontières et a atteint la Turquie,  après avoir partagé notre expérience avec les collègues des Accelerators Labs,  notre méthode a été adaptée par l’Accelerator Lab Turquie afin de mettre en œuvre un concours pour les meilleures femmes inventeurs.

Aujourd’hui, les jeunes entrepreneurs sont soutenus par les différents éléments de l’écosystème innovant à travers l’adaptation de différentes approches. Grâce aux efforts déployés par le Ministre Délégué auprès du Premier Ministère chargé des Startups et de l’Économie de la Connaissance, de nombreuses facilités et avantages ont été créés, comme le label de « Sstartup », de « Projet Innovant » et d’ « Incubateurs », en plus des fonds attribués par le même Ministère aux futurs entrepreneurs. Ces efforts contribuent à l’amélioration de l’écosystème algérien de l’innovation et ouvrent les portes à plus d’innovateurs et de créateurs de changement pour rejoindre ce même écosystème, c’est la raison pour laquelle NOUS AVONS CHOISI DE CRÉER DES CHAMPIONS !
 

Clôture de la Grande Finale - ASC 2021

Icon of SDG 01 Icon of SDG 03 Icon of SDG 04 Icon of SDG 08 Icon of SDG 13

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Algérie 
Aller à PNUD Global