Conservation de la biodiversité d'intérêt mondial et utilisation durable des services écosystémiques dans les parcs culturels en Algérie

 

Le projet « Conservation de la biodiversité d’intérêt mondial et utilisation durable des services écosystémiques dans les parcs culturels en Algérie », ou « Projet des Parcs Culturels Algériens » PPCA, dans sa dénomination simplifiée, est financé par le Fonds mondial pour l’Environnement, coordonné par le Ministère des Affaires Etrangères, mis en œuvre par le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) et exécuté par le Ministère de la Culture.

Le Ministère de la Culture a mis en place un réseau national important de parcs culturels, qui couvre présentement une superficie significative de 1 042 577 km2. Les parcs culturels algériens sont aujourd'hui dotés d'un statut juridique et d'une structure de gestion et d’administrations officielles, ce qui assure leur protection et leur permet de former un réseau de conservation homogène constituant un tampon efficace contre les menaces exercées sur la biodiversité et les écosystèmes. Toutefois, un certain nombre de contraintes systémiques, opérationnelles et d’ordre institutionnel affectent les améliorations dans l'efficacité de la gestion du réseau de parcs culturels.
La solution à long terme proposée par ce projet consiste à renforcer le réseau des parcs culturels en le dotant de capacités systémiques, institutionnelles et opérationnelles appropriées. Basé sur la démonstration de bonnes pratiques dans les sites prioritaires des Parcs Culturels du Tassili N’Ajjer et de l'Ahaggar, les leçons seront extrapolées et adaptées aux trois Parcs Culturels nouvellement créés : les parcs de l'Atlas saharien, de Tindouf et du Touat Gourara-Tidikelt.

Objectifs

Le Projet des Parcs Culturels Algériens (PPCA) vise à renforcer le système des parcs culturels algériens en le dotant de capacités systémiques, institutionnelles et opérationnelles appropriées pour :
- Assurer avec efficacité la planification et la gestion des parcs culturels en se basant sur des données et des informations scientifiques ;
- Atténuer les menaces et les pressions exercées sur la biodiversité et les services écosystémiques présents dans les parcs culturels ;
- Planifier avec efficacité le financement pour la gestion des parcs culturels et améliorer leur rentabilité ;
- Assurer une meilleure intégration des priorités de développement socioéconomique des usagers des ressources naturelles dans la gestion des parcs culturels.

Résultats attendus

Au niveau du système des parcs culturels :
     Résultat 1 : Élargissement du système national des parcs culturels

     Résultat 2 : Appui du public à la conservation des parcs culturels

Au niveau des sites prioritaires identifiés :
     Résultat 3 : Efficacité de gestion améliorée des parcs culturels du Tassili N’Ajjer et de l’Ahaggar
     Résultat 4 : Amélioration de la conservation des espèces phares
     Résultat 5 : Réduction des menaces qui pèsent sur le maintien de la biodiversité
     Résultat 6 : Participation active des populations locales, par des accords de gestion collaborative, afin de réduire les pressions exercées sur les fonctions de l'écosystème dans les parcs culturels du Tassili N’Ajjer et de l'Ahaggar.
      Résultat 7 : Appui à l'écodéveloppement par la mise en œuvre de stratégies alternatives visant à protéger les systèmes de subsistance durable contribue à réduire les pressions exercées sur les services écosystémiques productifs et à améliorer la situation socio-économique sur les sites prioritaires des deux parcs culturels.

Résultats Atteints

- Mise en place d'unités de projet au niveau central et local. Le personnel recruté par le projet qui sont au nombre de 43 a été intégré à la fonction publique et pris en charge par le budget de l’Etat
- Une équipe de consultants pluridisciplinaire (06 profils) est constituée pour la finalisation du Système d'Orientation Stratégique (SOS) et la transmission du décret pour le Plan Général d'Aménagement (PGA) au Secrétariat Général du Gouvernement pour commencer le processus de ratification de l’outil.
- L’étude diachronique sur l’évolution des écosystèmes et les zones humides est finalisée.
Actions d’écodéveloppement et Gestion Collaborative (GC) : La mise en oeuvre des accords de Gestion Collaborative est en cours dans les sites de la Taessa, Tefedest, Tihodaine, Serkout Meddak et Ihrir. Une série d’actions pilotes, financés pendant les exercices budgétaires précédents, a été réalisée, notamment en matière d’électrification solaire, gestion pastorale, élevage de races locales, surveillance & suivi de la biodiversité et éducation environnementale
- Tourisme durable : 2 conventions sur le « Tourisme Durable » sont signées (Offices locales du Tourisme de Tamanrasset et Tazrouk – Office du Parc Culturel Ahaggar) + installation de comités de suivi du Tourisme durable dans le Parc Culturel de l’Ahaggar
- Plans d'Action Patrimoine Ecoculturel (PAPE) : Finalisation des travaux de diagnostic, création de plateformes multi-acteurs et élaboration des PAPEs pour les Parcs Culturels de Tindouf, du Touat-Gourara-Tidikelt et de l’Atlas saharien
- Plan de conservation du guépard : (i) Draft du plan de conservation du guépard élaboré ; (ii) Participation et préparation d'une communication pour le rencontre annuel GISS (Groupe d’Intérêt Sahélo Saharien)
- Programme de formation certifiée : Des séances de concertations sont organisées avec les secteurs de la formation et de l’enseignement professionnels et de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique
Information & communication :
- Site web et médias sociaux. Le site web (http://www.ppca.dz/) et la page Facebook (https://www.facebook.com/PPCA) du PPCA sont régulièrement mis à jour.
- Forum national sur les parcs culturels. Plusieurs évènements ont été réalisés dans le cadre de la dynamisation du forum national sur les PCs algériens : une journée d’information sur les résultats à mi-parcours du projet, un atelier sectoriel de concertation au sujet du ScOS et PGA, un atelier sur le cofinancement et gestion collaborative à Tamanrasset et une rencontre sur l’évaluation de la biodiversité et des services écosystémiques dans le parc culturel de Tindouf. Le projet a également participé aux différents événements et rencontres nationaux organisés par les secteurs et structures partenaires;
- Outils de communication & leur diffusion. La deuxième édition du bulletin d’information annuel sur les PCs a été finalisée et diffusée (http://www.ppca.dz/images/Bulletin--AMAYAS-web.pdf).
- Supports de communication audiovisuels élaborés
- Brochures du projet élaborées y compris les dépliants et flyers qui traitent des thématiques du projet
- Module formation patrimoine écoculturel presse et associations locales organisées au Parc Culturel de l’Ahaggar.

Objectifs de Développement Durable

Objectif 15 (Vie terrestre)

Objectif 11 (Villes et Communautés durables)

Objectif 6 (Eau Propre et Assainissement)

Objectif 8 (Travail décent et croissance économique)

Objectif 13 (Mesures relatives à la lutte contre les changements climatiques)

Statut:

Ongoing

Date de début de projet:

octobre 2012

Date de fin estimée:

juin 2021

Domaines prioritaires:

  • accelerate structural transformations
  • Bureau de projet:

    UNDP in Algeria

    Partenaire d'exécution:

    National Execution

    Funding Support by

    Nom du donateur

  • United Nations Development Pro
  • Global Environment Fund Truste
  • Montant attribué

    6 510 294 $

    Prestations pour le dernier exercice comptable

    2019 207 799 $

    2018 519 732 $

    2017 829 228 $

    2016 1 123 799 $

    2015 677 736 $

    2014 679 551 $

    2013 578 988 $

    PNUD Dans le monde

    Vous êtes à PNUD Algérie 
    Aller à PNUD Global

    A

    Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

    B

    Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

    C

    Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Cuba

    D

    Djibouti

    E

    Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Eswatini Ethiopie

    G

    Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale Guyane

    H

    Haïti Honduras

    I

    Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

    J

    Jamaïque Jordanie

    K

    Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

    L

    Laos Lesotho Liban Libéria Libye

    M

    Macédoine du Nord Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

    N

    Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

    O

    Ouganda

    P

    Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

    R

    République dominicaine Rwanda

    S

    Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Syrie

    T

    Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

    U

    Ukraine Uruguay Uzbekistan

    V

    Venezuela Viet Nam

    Y

    Yémen

    Z

    Zambie Zimbabwe