Appui à la Réinsertion Sociale des Détenus

 

Le projet Appui à la réinsertion sociale des détenus a comme objectif principal de renforcer la prise en charge des détenus en phase intra et post carcérale, en matière de réinsertion sociale et répondre davantage aux préoccupations et attentes de cette frange de la société qui la plupart du temps souffre de marginalisation. Le projet consacrera un intérêt primordial au facteur humain pour la mise en place de mécanismes de développement durables, dans la continuité de l’appui du PNUD au projet réalisé conjointement durant la période 2003-2007, en tenant compte du renforcement des capacités et l’introduction d’outils modernes de gestion en impliquant la société civile dans les différentes étapes de réinsertion et en intégrant la dimension genre.

Objectifs

- Elaboration de programmes adaptés pour la prise en charge individuelle des détenus ;
- Adaptation et extension des services d’évaluation et d’orientation des détenus ;
- Implication avancée de la société civile dans le processus de réinsertion intra et post carcéral des détenus ;
- Echanges Sud-Sud des meilleures pratiques suivies dans le cadre des réformes nationales.

La modernisation de la politique pénitentiaire constitue l’un des volets prioritaires de la réforme de la justice. Elle vise tout d’abord à humaniser les conditions de détention et à faire de la bonne application des peines un moyen de garantir la réinsertion sociale des détenus. Le résultat escompté étant d’assurer une sécurité durable au citoyen et à la société.

Les Thématiques dispensées sont: le respect des droits de l’Homme; l’accompagnement intra et post carcéral du détenu ; l’évaluation des besoins du détenu ; la prise en charge individualisée du détenu, notamment les femmes et les mineurs ; partenariat entre les organisations de la société civile et l’Administration Pénitentiaire ; la coopération Sud-Sud et l’échange des bonnes pratiques.

Résultats Atteints

Implémentation de cinq programmes de traitement psychologiques de détenus au niveau de 42 établissements pénitentiaires. Ces derniers, permettent aujourd’hui aux détenus toxicomanes, violents, sensibles à la récidive, femmes et mineurs d’être suivi au cours de leur détention.

Les services d’évaluation et d’orientation de 43 établissements pénitentiaires ont été dotés de cinq tests d’évaluation psychologiques, le personnel a été formé sur leur utilisation et leur mise en œuvre.
Sensibilisation de 110 associations nationales sur leur rôle dans la réinsertion sociale du détenu à travers des ateliers de formation et des voyages d’échanges.
Les principaux acteurs intervenant dans la réinsertion sociale du détenus notamment les juges d’application des peines ; les directeurs d’établissements pénitentiaires et les directeurs des services extérieurs ont été sensibilisés sur leur rôle dans l’accompagnement du détenu et sa réinsertion.
Publication d’un guide à l’usage des associations présentant l’organisation de l’établissement carcéral en Algérie.
Réalisation d’une étude sur la faisabilité d’un centre d’accueil pour femmes ex détenues.
Promotion de l’expérience algérienne dans la réforme pénitentiaire à travers un programme d’échanges comptant un séminaire international sur les bonnes pratiques régionales de prise en charge et de réinsertion des détenus, et des visites sur terrain.

Statut:

Ongoing

Date de début de projet:

janvier 2014

Date de fin estimée:

décembre 2019

Domaines prioritaires:

  • build resilience to shocks and crisis
  • Bureau de projet:

    UNDP in Algeria

    Partenaire d'exécution:

    National Execution

    Full project information  

    Funding Support by

    Nom du donateur

  • United Nations Development Pro
  • Government Of Algeria
  • Us Department Of State
  • Office To Monitor & Combat Tracking In Persons.
  • Montant attribué

    3 168 405 $

    Prestations pour le dernier exercice comptable

    2019 228 302 $

    2018 288 334 $

    2017 396 423 $

    2016 272 425 $

    2015 341 320 $

    2014 184 419 $

    PNUD Dans le monde

    Vous êtes à PNUD Algérie 
    Aller à PNUD Global

    A

    Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

    B

    Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

    C

    Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Cuba

    D

    Djibouti

    E

    Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Eswatini Ethiopie

    G

    Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale Guyane

    H

    Haïti Honduras

    I

    Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

    J

    Jamaïque Jordanie

    K

    Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

    L

    Laos Lesotho Liban Libéria Libye

    M

    Macédoine du Nord Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

    N

    Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

    O

    Ouganda

    P

    Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

    R

    République dominicaine Rwanda

    S

    Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Syrie

    T

    Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

    U

    Ukraine Uruguay Uzbekistan

    V

    Venezuela Viet Nam

    Y

    Yémen

    Z

    Zambie Zimbabwe