jVue d'ensemble de l'Atelier©Farida Kebri

Allocution de Mme Cristina Amaral, Représentante résidente du PNUD lors de l'Atelier de Lancement du Projet : " Autonomisation et Emploi des Jeunes à Adrar et Médéa" à Adrar

24 févr. 2015

 

Monsieur le Wali ;

 

Monsieur le Représentant du Ministère du Travail de l’Emploi et de la Sécurité Sociale,

 

Monsieur le Représentant de l’Ambassade du Japon à Alger;

 

Chers partenaires ;

 

Chers participants ;

 

C’est un grand honneur et un plaisir pour moi de participer à  « l’atelier de lancement du projet autonomisation et emploi des jeunes » et d’être parmi vous aujourd’hui à Adrar.

 

L’Organisation des Nations Unies soutient le développement de la jeunesse comme acteur et aussi bénéficiaire du développement humain durable. Un des axes de la Stratégie Globale du PNUD pour la jeunesse 2014-2017 et à laquelle le PNUD Algérie se réfère, vise : le Renforcement de l’autonomisation économique des jeunes »  par :

 

1.           La création et la promotion d’emplois décents et durables ;

 

2.           L’accès aux financements pour la création d’entreprises orientées prioritairement vers les secteurs productifs ;

 

3.           L’adaptation de leurs cursus d’éducation et de formation aux réalités et besoins existants et à venir.

 

C’est dans le cadre de cet axe que le PNUD Algérie et le Bureau International du Travail ont développé, en partenariat avec le Ministère du Travail, de l’Emploi et de la Sécurité Social, un projet appelé « Projet d’Autonomisation et emploi des jeunes à Médéa et Adrar ».

 

Le Gouvernement algérien a fourni des efforts considérables pour lutter contre le chômage et promouvoir l’emploi, surtout des jeunes, notamment, par un solide cadre juridique, un investissement financier majeur, et des dispositifs d’emplois qui touchent toutes les catégories de la population et spécifiquement les jeunes.

 

De ce fait, ce projet a été conçu en complémentarité aux politiques nationales déjà mise en œuvre, avec une approche plus locale afin d’intervenir sur 4 volets qui s’imbriquent  et qui sont :

 

 

 

-L’amélioration de la coordination intersectorielle sur les politiques d’emploi des jeunes au niveau local;

 

-L’identification des secteurs porteurs d’emplois et d’opportunités d’investissements et surtout générateurs de croissance permettant un développement local durable et inclusif;

 

-Le Renforcement de capacités des cadres locaux et accompagnement personnalisé des jeunes entrepreneurs de la wilaya;

 

-La communication et le plaidoyer sur les questions touchant à l’emploi des jeunes dans la wilaya.

 

 

 

Ce projet a pour ambition de développer des outils et des approches ancrées dans les réalités locales, alignées sur les opportunités existantes et dont la réussite est conditionnée par:

 

-             La consultation et la participation des acteurs locaux, y compris de la société civile, pour assurer une plus grande cohérence entre les orientations, les réalités et les besoins;

 

-             Le renforcement de l’aspect suivi et évaluation d’une façon plus performante et continue, pour apporter les nécessaires corrections;

 

-             Le développement de mesures qui favoriseront les initiatives de création d’emplois,  que ce soit : par la collecte de l’information et de statistiques, par le renforcement des capacités humaines, mais aussi, le rapprochement des acteurs clés engagés dans le développement local.

 

-             L’encouragement de la communication et le plaidoyer avec les jeunes de la wilaya.

 

Ce projet vient renforcer le développement local de la wilaya et ce en appuyant : Les mécanismes et les acteurs locaux institutionnels, la société civile et aussi  les jeunes de la wilaya.

 

Tout au long de son exécution, le projet développera des outils assurant sa durabilité et sa duplication dans d’autres wilayas et cela en consacrant les principes fondamentaux qui sont

 

-             Le partage des richesses par une croissance inclusive,

 

-             La réduction des inégalités,

 

-             La sauvegarde de la cohésion nationale

 

-             La protection de l’environnement. 

 

 

 

L’emploi des jeunes est une priorité absolue pour tous les pays, quel que soit leur niveau de développement. Il faudrait absolument capitaliser les efforts que l’Algérie a fournis pour relever le défi de l’emploi des jeunes. En tant qu’agences de l’ONU, nous sommes ici pour apporter un accompagnement technique et développer ensemble des outils novateurs pour l’atteinte de nos objectifs communs.

 

Les jeunes ne sont pas un fardeau pour une société, au contraire, les jeunes jouent un rôle catalyseur pour développement humain et durable. C’est à travers eux qu’on crée les sociétés de demain,  et ils sont le moteur pour améliorer la qualité de vie des peuples et des nations.

 

Notre responsabilité nous impose un questionnement mutuel, c’est dans cet esprit qu’il faut agir, et dialoguer et ainsi corriger le décalage qui puisse exister entre les pratiques actuelles et les nouveaux enjeux et même les enjeux futurs.

 

Je vous remercie pour votre attention, et je remercie vivement une deuxième fois Monsieur le Wali de Médéa et le Japon pour le financement qui permet la concrétisation ce genre de projet.