Allocution de Mme Cristina Amaral, Représentante Résidente du PNUD et Coordonnatrice Résidente du SNU en Algérie lors de la Signature du Projet sur "L'Autonomisation et Emploi des Jeunes dans les Wilayas d'Adrar et Médéa"

18 sept. 2014

Monsieur le Directeur Général des Relations Économiques et de la Coopération Internationales du Ministère des Affaires Étrangères ;

Monsieur le Directeur Général de l’Emploi du Ministère des Affaires Étrangères

Son Excellence Monsieur l’Ambassadeur du Japon en Algérie ;

Monsieur le représentant du Bureau International du Travail à Alger ;

Chers partenaires,

Chers Collègues,

En tant que Représentante Résidente du Programme des Nations Unies pour le développement et Coordonnatrice résidente du Système des Nations Unies en Algérie, je suis très heureuse d’être ici parmi vous aujourd’hui pour la signature d’un nouveau projet sur « l’Autonomisation et l’emploi des jeunes dans les wilayas d’Adrar et Médéa ».

 Ce projet d’un budget de 800 000$ financé par le Japon symbolise la Coopération que le PNUD a construite avec le Japon et le Ministère du Travail, initié déjà depuis 2012 avec le projet Força « Appui à l’accès des jeunes au premier emploi » et ce en collaboration avec l’ANEM (l’Agence Nationale de l’Emploi).

 Les politiques nationales de l’emploi entreprises par le Gouvernement algérien ont permis de réduire sensiblement le taux de chômage global qui est passé de 30% en 1999 à 9,8% en 2013. Cependant, le taux de chômage des jeunes (16 à 24 ans), notamment les diplômés, reste relativement important puisqu’il s’élève à 24,8% (ONS 2013). Et aussi celui des femmes (16.3%).

 De ce fait, ce projet a été conçu en complémentarité aux politiques nationales pour accompagner les mesures déjà mise en œuvre par le Gouvernement et répondre aux besoins et aux réalités spécifiques et ainsi proposer des approches qui s’adaptent aux changements et l’évolution que connait l’Algérie. Le projet prévoit d’intégrer les différents facteurs et paramètres influents, permettant d’optimiser au meilleur degré, les efforts du gouvernement pour la promotion de l’emploi des jeunes. Le développement local et la consolidation des acquis de l’Algérie pour un Etat social assurant le bien être de la population, qui est la base de la stabilité de chaque pays.


 Par conséquent le projet ciblera 4 axes :

1. Amélioration de la coordination intersectorielle
2. Identification des secteurs porteurs d’emploi et d’opportunités d’investissements
3. Accompagnement des jeunes entrepreneurs et renforcement de capacités des cadres locaux ;
4. Communication et information sur les réalisations du projet.

 Comme déjà mentionné, le projet adoptera une Approche locale en intervenant dans deux wilayas pilotes, Adrar (sud) et Médéa (hauts plateaux). Les partenaires du projet se sont entendus sur le fait qu’une priorité et une attention particulières doivent être accordées à ces régions, où l’on a constaté la nécessité d’apporter un appui ciblé et spécifique aux besoins des jeunes de ces régions, défavorisées en termes d’opportunités économiques.

 Cette dimension locale, permettra de renseigner et de développer des outils innovants susceptibles d’être dupliqués et généralisés au niveau national.

 En outre, le projet accordera une attention particulière à l’aspect genre, notamment par le renforcement de l’intégration des jeunes femmes dans l’économie locale.

 Afin d’assurer la réussite et l’effective exécution du projet, le PNUD a prévu un suivi au niveau local et ce en impliquant les représentants locaux concernés dans le comité du suivi et ce avec un appui du Directeur/ice National/e du Projet en lui conférant plus de flexibilité dans sa mission.

 A cet effet, je souhaiterai sincèrement souligner notre gratitude à la facilitation et la coordination qui nous a été apportée par nos collègues du Ministère des affaires étrangères et qui grâce à leur dévouement ce projet se concrétise.

 Lors de la formulation du projet, le PNUD a veillé à mener un processus de Consultation et concertation avec plusieurs acteurs concernés par la thématique. Ce processus a abouti sur l’implication du Bureau International du Travail –BIT- comme partenaire dans l’exécution de ce projet. Je saisi l’occasion pour réitérer mes remercîments à nos collègues du BIT pour leur active participation dans la formulation du projet. Ce partenariat traduit la volonté de toutes les agences onusiennes à travailler comme un seul acteur dans le pays.

 Je ressaisi l’occasion pour réitérer mes remerciements au Gouvernement et peuple japonais pour leur générosité et leur soutien dans la conduite de projet de coopération en faveur de la jeunesse algérienne et notamment dans les régions les moins favorisées. Le Japon est le premier bailleur de fonds du PNUD, incarné aujourd’hui par les efforts de Son Excellence Monsieur l’Ambassadeur du Japon pour son soutien au multilatéralisme pour le développement et pour la jeunesse.

Merci encore à tous.

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Algérie 
Aller à PNUD Global

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Croatie Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale Guyane

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye L’Ex-République yougoslave de Macédoine

M

Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine Russie (Fédération de) Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Swaziland Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe