--- Image caption ---

 

Dans le cadre de l’appui au renforcement des capacités au profit des parlementaires (sénateurs et députés), une formation de deux jours a eu lieu mardi et mercredi 19 & 20 février 2019 au CIC (Centre International des Conférences) sur la Communication et la Relation avec les médias par M. Anouar Moalla, Consultant Indépendant expert en Communication publique, journalisme et médias.

L’atelier a été organisé par le Conseil de la Nation et l’Assemblée Populaire Nationale (APN) en collaboration avec le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) avec un appui financier du gouvernement de la Grande Bretagne, et ceci dans le cadre du projet « Appui à la participation politique effective et durable des femmes dans les assemblées élues ».

Des échanges très riches ont animé les différentes sessions de formation sur : la distinction entre l'information et la communication; les droits et les devoirs des journalistes et des communicants; la déontologie acceptée par chacun des deux corps; les rôles des divers acteurs dans la société; la presse libre: un élément majeur de la bonne gouvernance ; le rôle des réseaux sociaux. Des jeux de rôles ont également été mis en place pour aider les parlementaires à faire face aux défis posés par les entretiens et les déclarations de presse.

Durant l'après-midi de la seconde journée de formation, les parlementaires se sont mis en 5 groupes pour discuter des thèmes touchant la bonne administration publique et la presse; l'Etat de droit et la presse; la redevabilité et la presse; la transparence et la presse ; la participation et la presse. La journée s’est achevée par la restitution des résultats et une synthèse générale.

Cette activité s’inscrit dans le cadre d’un cycle de spécialisation à l’intention des parlementaires et fonctionnaires du Parlement, conçu conjointement par le Conseil de la Nation, l’APN, le Ministère chargé des Relations avec le Parlement et le PNUD, sous la coordination du Ministère des Affaires Etrangères

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Algérie 
Aller à PNUD Global

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Eswatini Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale Guyane

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye

M

Macédoine du Nord Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe