--- Image caption ---

Le Programme CapDeL – Démocratie participative et Développement Local – a finalisé en mai dernier, la formation du premier pool de formateurs algériens spécialisés en « Planification stratégique communale » et en « Gouvernance participative et développement local intégré, inclusif et durable ». Ces formations ont eu lieu du 22 avril au 09 mai à Alger, et ont été dispensées par une expertise internationale mobilisée par le CapDeL et composée d’experts du consortium Niska-Global Shift Institute (Canada) et du réseau italien des collectivités FELCOS-Umbria.
ext goes here ---Ces formations ont été assurées au profit de cadres du Ministère de l’Intérieur, des Collectivités Locales et de l’Aménagement du Territoire (MICLAT) ; de cadres des communes pilotes du CapDeL, et des daïras et wilayas correspondantes ; d’associations locales et nationales ; des femmes élues ainsi qu’à des formateurs issus d’établissements publics spécialisés. Ces formations de formateurs représentent une étape majeure dans la mise en œuvre du Programme CapDeL, qui accompagne la grande réforme de la gestion des collectivités locales, voulue par le Gouvernement algérien. Elle marque, en effet, la constitution du premier noyau de formateurs algériens spécialisés dans des thèmes clé et novateurs, comme la gouvernance participative locale, le développement local intégré, inclusif et durable et la planification stratégique communale. Durant les 21 jours de formations qui ont alterné, théorie et exercices pratiques, les formateurs et formatrices nationaux ont acquis les connaissances et les outils qui leur ont permis, à leur tour, d’accompagner et d’encadrer, les acteurs locaux dans les communes modèles du CapDeL (élus et cadres communaux, associations, acteurs économiques, femmes élues, jeunes).

Des thèmes novateurs pour une gouvernance locale « de nouvelle génération »
Pour renforcer le développement local des communes-modèles du CapDeL, notamment en améliorant les services publics ; en favorisant le travail conjoint et la concertation entre les différents acteurs du territoire dans le cadre de la démocratie participative ; en dynamisant le développement économique local pour augmenter les opportunités de création d’emplois et de richesses ; en renforçant la protection et l’utilisation rationnelle des ressources du territoire, deux thématiques clé, correspondant aux priorités des pouvoirs publics en matière de réforme de la gestion des collectivités territoriales, ont été définies :
1- La gouvernance participative locale, intégrée et inclusive, assurée par les experts italiens de FELCOS-Umbria, concepteurs du plan et des supports de formation des acteurs locaux en gouvernance locale concertée. Ces formations ont été dispensées aux femmes élues des Assemblées Populaires de Wilaya, aux cadres du Ministère de l’Intérieur, et aux responsables associatifs locaux et nationaux. L’objectif de cette session a été de définir le rôle de chacun de ces acteurs dans le développement local durable, inclusif et intégré et d’apprendre aux acteurs locaux à travailler conjointement, au sein d’espaces de dialogue et de concertation qui seront créés au niveau local dans le cadre du CapDeL.

2- La planification stratégique communale, à travers une formation focalisée sur la maitrise du guide méthodologique d’élaboration de Plans Communaux de Développement (PCD) « de nouvelle génération », et de ses manuels pratiques développés par les experts du consortium canadien NISKA-GSI. Cette formation a été dispensée aux cadres de l’administration locale (les Communes pilotes, et les Daïras et les Wilayas dont elles relèvent) et à des experts de l’Agence Nationale de l’Aménagement et de l’Attractivité du Territoire (ANAAT).
Les participants ont été initiés aux éléments clé de la planification stratégique : du diagnostic territorial participatif à l’identification des axes prioritaires de développement de la commune ; de la définition des objectifs à l’élaboration de projets ; et du partenariat stratégique à la mobilisation des ressources.
Elaborés de manière participative, les PCD « de nouvelle génération », seront le fruit du dialogue et de la concertation entre les élus, cadres locaux, représentants associatifs, acteurs économiques, jeunes et femmes, réunis au sein d’un Conseil Consultatif Citoyen qui sera installé dans chacune des communes modèles du CapDeL. Le nouveau PCD, reflètera une vision consensuelle du futur de la commune et de son développement dans un horizon de 5 ans, les objectifs à atteindre et les mesures à prendre, et les ressources à mobiliser pour y parvenir. Il se distinguera nettement des PCD actuels, souvent perçus comme une enveloppe budgétaire annuelle allouée par l’Etat pour la réalisation d’infrastructures au niveau communal.
A travers cette approche basée sur une citoyenneté active, le consensus et le renforcement de la coordination avec les différents niveaux de gouvernance (Commune, Daïras, Gouvernement), le CapDeL contribue de manière concrète et significative au grand chantier des réformes des collectivités territoriales, mené ces dernières années par le Ministère de l’Intérieur, des Collectivités Locales et de l’Aménagement du territoire.
 

Icon of SDG 10

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Algérie 
Aller à PNUD Global

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Croatie Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale Guyane

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye L’Ex-République yougoslave de Macédoine

M

Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine Russie (Fédération de) Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Swaziland Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe