Développement Local : Début de lancement du Projet Capdel dans Dix (10) Wilayas à travers l'Algérie

26 févr. 2017

Atelier de Lancement du Projet Capdel à Djemila. Crédit Photo : PNUD Algérie/Merouane Arim

Améliorer les conditions de vie des citoyens en renforçant leur participation dans la démocratie locale et le développement de leur collectivité est l’objectif principal du Programme Capdel. Timimoun (Wilaya d’Adrar), est la 1ère commune à avoir abrité l’atelier de lancement de ce vaste  programme, le dimanche 19 février qui s’en est suivi par la commune de Djemila (Wilaya de Sétif) le 26 février 2017

Après Timimoun et Djemila, 8 autres communes suivront dans les prochaines semaines et qui sont  les communes de Ghazaouet (Tlemcen), Ouel Ben Abdelkader (Chlef), Tigzirt (Tizi Ouzou),  Djanet (Illizi),  Djemila (Sétif), El Khroub (Constantine), Beni Maaouche (Bejaia), Babar (Khenchla).

Ces ateliers de lancement permettent, dans chaque commune, de présenter le CapDeL aux acteurs locaux, publics et privés, et d’intégrer leur vision de ce Programme.

La cérémonie d’ouverture qui s’est déroulé dans la Commune de Djemila a vu la présence de plusieurs personnalités dont, le Wali de la Wilaya de Sétif, Monsieur Nacer Maaskri, le Président de l’Assemblée Populaire Communale de Djemila, Monsieur Lakhdar Bouharoud, de la Sous Directrice de la Coopération Bilatérale, représentant le Ministère de l’Intérieur et des Collectivités Locales, Madame Amel Benallal, du représentant de la Direction Générale Europe du Ministère des Affaires Etrangères, Monsieur Redouane Mouhoub,  Madame Isabelle Ribot, représentant l’Union Européenne en Algérie, de Monsieur Eric Overvest, Représentant Résident du PNUD et Coordonnateur résident du SNU en Algérie ainsi que de nombreux cadres locaux.

Monsieur Mohamed Dahmani, Directeur National du Projet Capdel a souligné, en ouverture de la journée, que « l’implication de la société civile en tant que partenaire dans des projets de développement local,  permet de mettre en place des mécanismes de coopération qui renforceront une confiance mutuelle  entre les différents acteurs et consolideront la cohésion sociale » avec une attention particulière aux femmes et aux jeunes « afin de permettre leur intégration politique, sociale, économique et culturelle ».Il a également expliqué que ce sont les acteurs locaux, selon les principes de la démocratie participative, qui fixeront les priorités de la commune en matière de développement.

Monsieur Eric Overvest,  quant à lui, a tenu à souligner que « le PNUD, à travers ce programme, soutient la volonté du Gouvernement d’avancer vers une stratégie nationale de développement local et de renforcer la démocratie participative » à travers « l’identification des outils et méthodes à même de contribuer à asseoir les bases d’une gouvernance communale concertée, transparente et attentive aux besoins et attentes des citoyens, en particulier des jeunes et des femmes et d’un développement humain local intégré, selon une approche systématique » avant de conclure  « c’est un beau programme qui pourrait contribuer à impulser une nouvelle dynamique de développement local en Algérie ».

Capdje1

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Algérie 
Aller à PNUD Global

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Croatie Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale Guyane

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye L’Ex-République yougoslave de Macédoine

M

Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine Russie (Fédération de) Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Swaziland Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe