Diversification de l’économie

Le secteur des hydrocarbures représente 98% des exportations et 70% des recettes budgétaires de l’Algérie Le secteur des hydrocarbures représente 98% des exportations et 70% des recettes budgétaires de l’Algérie/UNDP ®

Cette priorité répond au souci de limiter la forte dépendance de l’économie au secteur des hydrocarbures qui assure l’essentiel des besoins de financement de l’économie (et de la protection sociale). Une compétitivité des entreprises hors hydrocarbures améliorée procède de cette exigence, et se présente comme le premier effet attendu de ce défi. La mise à niveau des entreprises sera un facteur important dans son obtention. Un deuxième effet, interdépendant avec le premier, est d’obtenir une amélioration de l’environnement des affaires de l’entreprise.

Réduction de la dépendance alimentaire

Alt text for imageles produits alimentaires constituent 20% du total des importations enregistrées en 2012/UNDP ®

Cette priorité est liée au gap existant entre la demande nationale pour certains produits alimentaires de consommation de base et le niveau de la production agricole, résorbé actuellement par le recours aux importations. Deux effets intermédiaires ont été retenus. Le premier est que la production agricole halieutique et aquacole et sa plus grande intégration à l’industrie agro-alimentaire sont améliorées. Un monde rural plus compétitif est le deuxième effet retenu.

 

Equité, lutte contre la pauvreté et l’exclusion

Alphabétisation des femmes rurales dans un village du Sud algérienAlphabétisation des femmes rurales dans un village du Sud algérien/UNDP ®

Cet axe prioritaire concerne les disparités enregistrées dans la répartition des richesses créées, aussi bien au plan territorial qu’entre catégories de populations. Deux effets intermédiaires s’y inscrivent. Le premier est «La connaissance et l’analyse des disparités territoriales sont améliorées et renforcées». Le deuxième effet recherché est d’obtenir que les politiques publiques de lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale soient mieux adaptées aux besoins des populations ciblées.

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Algérie 
Aller à PNUD Global

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Croatie Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale Guyane

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye L’Ex-République yougoslave de Macédoine

M

Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine Russie (Fédération de) Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Swaziland Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe