Le Programme Commun pour l'égalité entre les genres et l'autonomisation des femmes en Algérie (AL Insaf)

Contexte

femmeUne femme recevant une attestation de formation à Tamanrasset/ UNDP ®

Le Programme Commun pour l'égalité entre les genres et l'autonomisation des femmes en Algérie a été conçu en concertation entre plusieurs ministères sectoriels, des associations de la société civile et sept organisations du Système des Nations Unies : PNUD, UNFPA, UNICEF, ONUSIDA, BIT, ONUDI et ONUFEMMES. Il répond à l'objectif N° 3 des OMD qui prévoit de promouvoir l'égalité des sexes et l'autonomisation des femmes et à l'effet UNDAF N°4 qui vise à consolider la participation des femmes à la vie politique, économique et sociale. Il a été conçu pour accompagner le gouvernement dans la mise en œuvre du Programme national des réformes structurelles en réponse aux défis de son développement durable, il a pour but d'appuyer les efforts nationaux pour l'égalité des genres et l'autonomisation des femmes, avec un accent particulier sur l'accès amélioré à l'emploi.

Objectifs

Appuyer les efforts nationaux pour l'égalité des genres et l'autonomisation des femmes, avec un accent particulier sur l'accès amélioré à l'emploi pour les femmes.

Pour atteindre cet objectif, ce Programme s'articule autour de trois axes stratégiques:

1. L'appui à la mise en œuvre de politiques et programmes prenant en compte les considérations d'égalité des genres et d'autonomisation des femmes,

2. L'amélioration de l'accès des femmes à l'emploi au travers de soutiens ciblés aux mécanismes de création d'emplois existants et du développement de projets pilote

3. La réalisation d'actions d'information et de formation en direction de la population sur les questions du genre et des droits socio-économiques des femmes au travers du développement de partenariats avec les organisations de la société civile et les médias

Résultats escomptés



1. La définition et la mise en place de politiques et programmes qui prennent en compte les considérations d'égalité des genres et d'autonomisation des femmes,

2.  L'amélioration de l'accès des femmes aux dispositifs existants de création d'emploi et d'accès à l'entreprenariat,

3. Permettre aux organisations de la société civile et aux médias de jouer un rôle plus efficace dans leurs dialogues sur les politiques et développer la capacité à faire prévaloir des points de vue équilibrés qui intègrent la dimension genre dans le processus participatif.

Impacts du projet et résultats

Les actions qui ont été réalisées dans la mise en œuvre du Programme Commun concernent 3 effets :

Dans le premier effet, elles concernent surtout le renforcement des capacités des institutions nationales en matière de prise de décision et de stratégie pour la prise en compte de l'approche genre dans les domaines économique et social :

  • La conception d’une base de données sexospécifiques et sa mise en place au sein du SEPS ainsi que la création du groupe genre pour la mise à jour de la base
  • Le renforcement  des capacités des institutions nationales par la formation sur les points focaux genre et des associations de la société civile assurée par les expertes du Centre international de Turin en Juin 2013
  • Le renforcement des capacités des cadres de la société civile à travers 3 cycles de formation sur l’analyse genre et sur le plaidoyer sur le genre
  • La présentation de l’Enquête Nationale Emploi du Temps à un public large et à la presse (Juin 2013)
  • La restitution de l’étude sur l’Audit Genre, réalisée sur 3 Ministères, à un public large (Mai 2013)
  • L’étude sur la Budgétisation Sensible au Genre, finalisée avec une esquisse d’application pratique au niveau du ministère de l’agriculture et du développement rural à travers la formation de cadres du ministère à ce concept.
  • La restitution des 2 phases de l’étude sur l’impact genre sur la libéralisation économique

Dans le second effet, elles mettent l'accent sur l'accompagnement des femmes rurales, notamment les plus vulnérables, dans leur accès au marché du travail, à travers la formation et la création de leur activité :

  •  A Tamanrasset où 120 femmes infectées par le VIH ont bénéficié d’une formation professionnelle et microcrédits pour créer une AGR,
  • Un centre d’information et d’accompagnement des femmes rurales a été mis en place à Djelfa, une duplication a été réalisée à Adrar.
  • La formation de formateurs en matière d’accompagnement des femmes en microprojets.

Dans le troisième effet, il s'agit de la promotion de l'image de la femme active et du renforcement des valeurs d'égalité et d'équité à travers la une diffusion de l'information sensible au genre :

  • 53 journalistes des radios nationales, des chaines de TV et de la presse écrite ont été formé en genre
  • Un répertoire sur les personnes ressources en genre a été finalisé,
  • Le Site Web du Programme  a été  réalisé,
  • 2 forums de dialogues entre presse et société civile sur le genre et le plaidoyer genre ont été réalisés

Bailleurs de Fonds

Bailleurs de Fonds Montant
l'Espagne 1,327,943 USD

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Algérie 
Aller à PNUD Global

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Croatie Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale Guyane

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye L’Ex-République yougoslave de Macédoine

M

Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine Russie (Fédération de) Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Swaziland Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe