Appui à la formulation de la stratégie nationale de développement de la pêche et de l’aquaculture 2015-2020

Synthèse

bCérémonie de signature du projet/ Karima Osmani, PNUD.

 

 

Le Ministère de la pêche et des ressources halieutiques a initié des actions pour le développement de la pêche et de l’aquaculture ciblant notamment la gestion de la ressource halieutique, la commercialisation, la formation, l’organisation de la profession, le programme de développement de l’aquaculture et le projet d’intégration au développement de la  pêche artisanale.

Bénéficiant de l’appui des partenaires au développement, le Ministère de la pêche et des ressources halieutiques entend mettre en cohérence et en synergie l’ensemble  de ces résultats qui vont constituer les éléments structurants de la stratégie nationale de développement de la pêche et de l’aquaculture.

Objectifs du Projet

L'Objectif global du secteur de la pêche et des ressources halieutiques consiste en la contribution au renforcement de la sécurité alimentaire durable et au développement des systèmes productifs locaux.

Cet objectif global ne peut être atteint que par la réalisation d'un certain nombre d'objectifs spécifiques, à savoir:

1- Améliorer la disponibilité des produits de la pêche et de l'aquaculture d'importance pour la consommation;

2- Consolider et préserver les emplois et améliorer les dispositifs, de protection sociale des professionnels du secteur, et notamment les franges les plus vulnérables;

3- Développer les moyens et les instruments de gestion durable des ressources halieutiques.

Résultats



- Stratégie sectorielle nationale de la pêche et le document de l'aquaculture est produit et validé.

- Treize (13) études techniques sont des produits et validé / bases de données pour la stratégie

-  Atelier national et trois ateliers régionaux ont été organisés pour la validation de la stratégie

- Le document de projet pour la mise en œuvre de la stratégie sectorielle est disponible et validée par le partenaire.

Bailleurs de Fonds

Donateurs Montant de Contribution par An
Gouvernement Algérien  USD 413, 030
PNUD USD 455?000

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Algérie 
Aller à PNUD Global

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Croatie Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale Guyane

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye L’Ex-République yougoslave de Macédoine

M

Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine Russie (Fédération de) Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Swaziland Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe