Rapport Al Insaf: Base de données sexo-specifiques

03 sept. 2013 71 pages
image

L’approche Genre dans le développement conduit les acteurs de développement à s’interroger sur  : i) les types d’activités, les besoins et les ressources des femmes et des hommes et à examiner leur participation aux projets et action dans un territoire donné à un moment donné ; ii) les questions sur l’égalité et l’équité entre les hommes et les femmes dans tous les domaines de la vie et ce de manière systématique comme par exemple qui fait quoi ; avec quelles ressources ; qui a accès  aux ressources et aux bénéfices ; qui contrôle les ressources et les bénéfices ; quelles sont es forces et les facteurs favorables aux changements recherchés en la matière ; quelles les forces et les facteurs défavorables aux changements recherchés ?


Afin de répondre à ces questionnements, l’Algérie s’est inscrite dans la perspective Egalité dont la dimension genre,  ce qui appelle à se doter d’instruments lui permettant de faire un suivi continu de la situation ainsi que des changements opérés sur les statuts  et sur les rôles sociaux des hommes et des femmes . A ce titre, il devient nécessaire de mesurer l’impact des différents  programmes mis en œuvre sur l’égalité entre les hommes et les femmes et ce , à travers des indicateurs structurés dans une base de données sexo-spécifiques compilés sur des périodes déterminées.


La base de données se veut un outil qui rassemble toutes les données désagrégées par sexe et relative aux progrès réalisés par l’Algérie en matière de développement humain. Elle devra permettre de renseigner au niveau national, régional et local, la situation de genre à un moment donné et d’en mesurer l’évolution qui s’opère dans le temps facilitant l’identification des domaines prioritaires sur lesquelles les politiques publiques devraient se concentrer pour corriger ou consolider les éléments essentiels à l’égalité et à la promotion de la participation des citoyens en particulier, les femmes et les jeunes ainsi que de l’habilitation de femmes à tous les niveaux de la vie sociale, économique et politique.

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Algérie 
Aller à PNUD Global

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Croatie Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale Guyane

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye L’Ex-République yougoslave de Macédoine

M

Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine Russie (Fédération de) Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Swaziland Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe